AccueilC'est la vieLife styleVous connaissez M. Selfie ?

Vous connaissez M. Selfie ?

Vous connaissez « Mr Selfie »? Si, celui qui poste des statuts Facebook à gogo, rafraîchit sa timeline Twitter compulsivement et publie des photos sur Intagram à longueur de journée.

Ce « Mr Selfie » –que l’on croise de plus en plus dans notre quotidien moderne– est en fait le personnage central d’un petit film d’animation de deux minutes repéré par Les Inrocks.

Mister Selfie rafraîchit compulsivement sa timeline sur Twitter, textote sans répit et met à jour son statut Facebook toutes les deux heures.
Mister Selfie réserve ses voyages en ligne. Il passe le plus clair de son temps sur YouTube entre deux vidéos de lolcats.
Happé par toutes sortes de sollicitations numériques, Mister Selfie est un être connecté. Comme l’homme pressé de Morand, il abhorre la vacance.
Mister Selfie est un automate qui déambule nonchalamment dans la ville, à ce point indifférent à la vie alentour qu’il manque de se faire renverser, de percuter des piétons, de provoquer des accidents. S’il marchait sur la lune ou sur un terrain de foot, il ne le saurait pas.
À la fin de la journée, Mister Selfie n’oublie pas de prendre un peu la pose. Un coucher de soleil, un beau paysage : ça fera l’affaire. Il enquille son quota de likes et puis s’endort, fatigué devant tant d’ennui.
Un film d’animation aux graphismes léchés (et un poil manichéen) sur les ravages de la servitude volontaire.

A lire aussi
Recette des Oeufs frits

Avec Le bon lien

J’ai oublié mon téléphone

Au lit, pendant le footing, entre copines, au bowling, autour d’un gâteau d’anniversaire, à la plage… les smartphones sont partout.

Le court-métrage « I Forgot My Phone » (« J’ai oublié mon téléphone »), réalisé et interprété par Charlene de Guzman, dépeint à quel point nous sommes devenus bêtement accros à nos écrans et victimes de nomophobie. Déprimant.

Nul besoin de mots pour comprendre ce reproche envers les amis, la famille, et l’amoureux de l’actrice, qui s’accrochent à leurs écrans tactiles et oublient la valeur du vrai contact humain. Triste constat: les cyborgs sont parmi nous!

La plupart des internautes sont d’ailleurs d’accord avec ce subtil aperçu des temps modernes: « Le monde a besoin d’une cure de désintox digitale », « Mon dieu c’est triste, c’est exactement ma vie. Comment en est-on arrivé là ? », « Prenez vos téléphones portables et jetez-les à la poubelle, là où ils appartiennent », « C’est triste et effrayant… », ou encore « Téléphone, Facebook, jeux en ligne… Stop. Profitez de votre vie… parce qu’elle est trop courte » sont quelques-unes des réactions qui ont été postées sous le court-métrage.

Il y a peu de chances que cette vidéo change le monde et son addiction technologique, mais au moins elle aura essayé.

Vous culpabilisez un tout petit peu? Nous serions curieux de savoir combien d’entre vous l’ont visionné sur… un smartphone!

 

Article précédent
Article suivant
Pas de commentaires

laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.