C'est la vieLife style

Votre pire ennemi dans l’open space : l’hypocrite

Vues

OpinionWay a demandé aux salariés français de désigner qui, selon eux, était le collègue le plus insupportable. Trio de tête du concours de celui qu’on exploserait bien contre la machine à café. N°3 : le voisin de bureau à l’hygiène douteuse (cité par 26% des sondés). N°2 ex-æquo : la langue de p… et le lèche-c… (35%). Grand gagnant : l’hypocrite (cité par 53% des sondés). « J’ai vraiment adoré ton powerpoint ce matin.« 

C’est universel et tous les salariés le subissent. Son nom, le collègue insupportable. Mais qui est-il? C’est la question posée dans un sondage OpinionWay à l’occasion de l’opération « J’aime ma boite ».

La palme revient à l’hypocrite pour 53% des personnes interrogées, suivi par le lèche-botte (35%) et le colporteur de rumeurs (35%). Vient ensuite le voisin de bureau à l’hygiène douteuse (26%), celui qui s’approprie les idées des autres (24%), qui n’assume pas (19%) ou qui passe sa vie en pause cigarette (18%). N’oublions pas l’impoli (17%), le jaloux (16%), celui qui parle trop fort (7%), a trop de conversations personnelles (6%) et le bavard (4%).

Les salariés étaient invités à donner trois réponses, ce qui explique le résultat supérieur à 100%. Le sondage réalisé auprès de 1.020 employés montre par ailleurs que 78% des salariés aiment leur travail. Mais ils sont un tout petit peu moins nombreux (73%) à aimer leur « boîte ». Ce taux est en progression depuis deux ans, puisqu’ils étaient 67% en 2012 et 64% en 2011.

Les salariés expliquent cet attachement avant tout par l’intérêt du travail (49%), les relations avec les collègues (39%), l’ambiance (31%), et les avantages sociaux et le salaire (23%). Plus de quatre salariés sur dix (42%) estiment par ailleurs que la crise a accentué la pression dans leur entreprise.

Source : lexpansion.lexpress.fr

Article publié pour la première fois le 14/01/2014

Laisser un commentaire

Ne manquez plus aucune info gay
et devenez VIP du Club Jimmy
Votre email ne sera jamais communiqué à des tiers
Ne plus me montrer