Suivez-nous

C'est la vie

Voici les poumons de fumeurs !

Une infirmière américaine a recueilli des poumons sains et malades sur des donneurs décédés et a comparé leur fonctionnement devant une caméra.

Une infirmière américaine a recueilli des poumons sains et malades sur des donneurs décédés et a comparé leur fonctionnement devant une caméra.

Le résultat laisse sans voix.

Encore une nouvelle preuve, s’il en fallait une, de l’extrême nocivité du tabac… Amanda Eller, infirmière en Caroline du Nord, a filmé des poumons recueillis sur un patient fumeur décédé atteint de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO), et a comparé leur fonctionnement à celui de poumons sains.

Le résultat est sans appel : lorsqu’elle actionne les poumons malades à l’aide d’une pompe, on constate un grand manque d’élasticité, à l’inverse des poumons sains.

 

Boy store gode 300

 

Le patient souffrant de BPCO avait en effet fumé un paquet de cigarettes par jour pendant 20 ans, explique l’infirmière. Comme on le voit dans la vidéo, ses poumons, complètement noirs, se dégonflent immédiatement après s’être remplis d’air. Cette expérience permet de mieux comprendre les causes de l’essoufflement des fumeurs, dû au manque d’élasticité de la membrane de leurs poumons.

La BPCO tue plus de 16  000 personnes chaque année en France

Lorsque l’on inspire, l’air passe par la bouche, le pharynx, le larynx, puis par la trachée et par les bronches. Celles-ci se ramifient en bronchioles, et se prolongent jusqu’aux alvéoles pulmonaires (de minuscules sacs, connectés à un réseau de capillaires sanguins où déroulent les échanges entre l’air et le sang).

Lorsque certaines molécules toxiques sont mêlées à l’air que nous respirons, une inflammation peut survenir à différents niveaux de ces voies respiratoires inférieures. Les bronchioles se mettent à sécréter trop de mucus, leur paroi s’épaissit, leur diamètre est réduit. Le tissu autour des bronchioles perd également en élasticité. Toutes ces transformations contribuent à une obstruction lente et progressive des voies respiratoires : c’est la BPCO, qui tue chaque année plus de 16 000 personnes en France, selon l’Inserm.

[irp]

Cliquer pour ajouter un comentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez pas

Le match publicitaire Mac Donald’s – Burger King

C'est la vie

Concert – Madonna à l’Olympia

Musique

Mash Up Vigipirate des Caraïbes

Humour & Buzz

A lire avant de se marier

Life style

« La promesse » – Emmanuel Moire

Culture

Le Soleil sous des angles rarement vus

C'est la vie

Humour – Interdit à Bord

Humour & Buzz

Les secrets et astuces de Google à essayer

C'est la vie

Publicité

Copyright © 2019 ClubJimmy.com

Se connecter