Une rue des émojis en Finlande

La petite ville finlandaise de Lohja, à l’ouest d’Helsinki, consulte actuellement ses habitants afin de savoir s’ils sont favorables à l’idée que leur ville accueille les rues « des émojis »...

La petite ville finlandaise de Lohja, à l’ouest d’Helsinki, consulte actuellement ses habitants afin de savoir s’ils sont favorables à l’idée que leur ville accueille les rues « des émojis » et « des mèmes »

Une sculpture en forme d'émoji Une sculpture en forme d’émoji « poop » par le street artist philadelphien Kid Hazo. (photo Conrad Brenner/Streets Dept)

L’usage des émojis et des mèmes s’est indéniablement généralisé au cours de la dernière décennie. Tant et si bien qu’en 2015, le ministère des Affaires étrangères finlandais créait son propre ensemble d’émojis nationaux, censés représenter la culture finlandaise — début novembre deux d’entre eux, les grosses chaussettes en laine et le sauna, ont d’ailleurs été approuvés par l’Unicode Consortium et intégrés au langage international des émojis.

Pourtant, leur place doit-elle se limiter à la culture (d’aucuns parleraient d’art) numérique ? Non, répond le comité de planification urbaine de la petite ville de Lohja, située à l’ouest de la capitale Helsinki. La ville envisage en effet de nommer deux de ses rues Emojikatu et Meemikatu, les équivalents finnois d’émoji et de mème, comme le rapporte un article de la BBC.

Pour l’heure, il n’est pas encore question de nommer de la sorte l’artère principale de la ville. Les deux rues, dont les noms ont d’ores et déjà été approuvés par le comité, seraient situées dans une nouvelle zone commerciale. Cependant, avant de passer à l’acte, le conseil municipal a tout de même décidé de mener une consultation auprès des habitants, comme l’explique le site Internet d’information Nyt.

Juha Anttila, l’architecte et urbaniste à l’origine du projet, a expliqué à la télévision finlandaise MTV que l’objectif est de s’inscrire dans l’ère du temps et de donner aux générations futures un aperçu de ce qu’était la vie au 21e siècle. « Nous voulions quelque chose qui parle des temps modernes », a-t-il ainsi commenté, ajoutant être de toute manière « déjà presque à court de noms de plantes, d’arbres et d’oiseaux » pour la zone.

Si les habitants ne la contestent pas, la proposition devrait être approuvée au début de l’année prochaine. Cependant, comme le fait remarquer la BBC, les réactions des internautes demeurent pour le moment mitigées. Sur Twitter, si certains se réjouissent d’habiter dans une ville « tout droit venue du futur » ou trouvent « épique » l’idée d’habiter rue des mèmes, d’autres s’interrogent sur la meilleure manière de couper court à cette idée « horrible ». On dénombre aussi un large éventail de suggestions alternatives à l’instar de la « rue du LOL » ou de la « route du Vlogger ».

Poppers 728
Catégories
Quoi de neuf
Pas de commentaire

Laissez un commentaire

*

*

VOUS AIMEREZ AUSSI

Ne manquez plus aucune info gay
et devenez VIP du Club Jimmy
Votre email ne sera jamais communiqué à des tiers
Ne plus me montrer