lundi 23 avril 2018
Gay

Un drapeau gay sur le plus somment d’Ouganda

Vues

Un militant californien a planté un drapeau arc-en-ciel au sommet de la plus haute montagne d’Ouganda pour protester contre les lois anti-homosexuels du pays.

Un homme d’affaires et militant LGBT californien, Neal Gottlieb, a planté un drapeau arc-en au sommet de la plus haute montagne de l’Ouganda la semaine dernière pour protester contre l’adoption récente de la loi anti-homosexualité qui prévoit la réclusion à perpétuité pour les LGBT de ce pays d’Afrique de l’Est.
Neal Gottlieb a publié la photo de son exploit sur son compte Facebook et partagé une copie de la lettre qu’il a envoyée au président ougandais Yoweri Museveni.

Le 16 avril 2014 après une ascensionde six jours, j’ai gravi le sommet le plus haut de votre pays, 5.109 mètres de hauteur, le Margherita Peak sur le Mont Stanley, et planté le drapeau de la fierté gay à son sommet pour protester contre la criminalisation de l’homosexualité de votre pays”, écrit Gottlieb.

“Le point culminant de votre pays n’est plus son sol, sa neige ou une borne marquant le sommet, mais bien un drapeau de la fierté gay flottant avec brio en signe de protestation et d’espoir pour les milliers d’Ougandais que vous cherchez à réprimer et beaucoup d’autres qui comprennent la nature hideuse de votre législation répressive”, poursuit-il.

Enfin, Neal Gottlieb met au défi le président ougandais, âgé de du 69 ans et en fonction depuis 1986, de gravir lui-même le sommet et d’enlever le drapeau qui y flotte désormais.

avec e-llico

Plus d’actus gay !

[wp_rss_multi_importer category=”3″]

Article publié pour la première fois le 13/05/2014

Laisser un commentaire