AccueilGayUn clip NSFW avec une pornstar !

Un clip NSFW avec une pornstar !

En 2013, le chanteur américain Natti Vogel avait fait le buzz grâce au clip de son single « Cannibal ». Le conte de « Hansel & Gretel » y était revisité avec un Colby Keller en ermite anthropophage.

Dans la vidéo de son nouveau single intimiste et jazzy « Brown Rice », Vogel a une nouvelle fois recours à une porn star, en l’espèce Tegan Zayne. Et le premier rôle est tenu par l’acteur Matt Wilkas, qui n’est autre que le boyfriend de l’iconique champion de ski acrobatique Gus Kenworthy !!!

Les photos sont de  Matt Wilkas

Nouveau buzz assuré pour un clip qui nous plonge dans le côté obscur de la scène gay…

Sombre, très sombre… Derrière l’assurance et la gaîté qu’affiche sur les réseaux sociaux un influenceur athlétique, séduisant et sexuel (Matt Wilkas), se cache un sentiment de vide abyssal. La consommation de drogues et de mecs n’arrive que momentanément à le combler…

I’ve been running twice a day
I eat only brown rice (just not after 8pm)
My goals are clearer, you’d approve
And in the bathroom mirror, I’ve come to look like you

I no longer forget my garters at sleepovers
And if I were to, I wouldn’t come back for them
Should I truly fancy someone, I won’t go blabbing
I’m gonna keep ’em wanting and never having

Looking back, Looking back, you were wiser
I wouldn’t love, I wouldn’t love, the old me either

All this time spent bettering myself

has been so much better than had I been
going on the dumb assumption that I was good enough
I don’t ask for pity from anyone, least of all myself
‘Cause how could anyone get anything done by needing someone to love them

So thanks for nothing, literally

How was the last flame? Did you have a ball
and are you as chagrinned as I am that I think of you at all
Back to the first verse re: hallucination: the field blurs and whirrs but the train’s not left the station

Looking back, I was wiser
to bum a light and flee the fire

All this time spent bettering myself

has been so much better than had I been
going on the dumb assumption that I was good enough
I don’t ask for pity from anyone, least of all myself
‘Cause how could anyone get anything done by needing someone to love them

So thanks for nothing, thanks for nothing

Parole & Musique : Natti Vogel

A lire aussi
Les beaux gosses du jour (13/02)

Vidéos gay

[column width= »50% »][/column] [column width= »50% »][/column]

 

Découvrez également notre site pour découvrir nos vidéos hot : Club Jimmy Gay X

Pas de commentaires

laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.