0

Un Canadien disparu depuis près de cinq ans a été retrouvé au Brésil après avoir erré des semaines en pleine forêt amazonienne, parfois pieds nus au beau milieu d’une jungle abritant jaguars et caïmans.

Souffrant de schizophrénie, Anton Pilipa, âgé de 39 ans, avait été vu pour la dernière fois en 2012, à Vancouver.

“Il disait plein de gros mots et des phrases qui n’avaient aucun sens”. 

La police brésilienne l’a retrouvé d’abord sur une autoroute de Ji-Parana, dans l’État de Rondonia (nord-ouest), le 28 novembre, alors qu’il slalomait dangereusement entre les voitures et les camions. “Il ne parlait pas portugais, n’avait pas de documents et souffrait manifestement de troubles mentaux. Il disait plein de gros mots et des phrases qui n’avaient aucun sens”, a décrit Helenice Vidigal, agent de la police routière appelée pour le retirer de la route, qui a raconté jeudi toute l’histoire sur Facebook, un récit confirmé par un communiqué officiel de la police.

Le jeune homme ne donnait aucune indication au sujet de sa famille, mais disait vouloir parler à la police montée canadienne, ce qui a poussé la policière à contacter les autorités de ce pays. Anton Pilipa a alors été interné dans un hôpital psychiatrique de la région mais s’est enfui le 8 décembre, quelques jours avant que l’agent de police ne parvienne finalement à identifier sa famille canadienne. Les autorités brésiliennes ont mené des recherches dans toute la région et sont restées sans nouvelles jusqu’au 25 décembre, quand un témoin l’a identifié près d’une route de l’État voisin d’Amazonie.

Une campagne de dons via internet lancée par sa famille.

“C’est là que nous nous sommes mis vraiment à craindre pour sa sécurité, parce qu’il se trouvait dans la jungle amazonienne, avec des prédateurs comme des jaguars, des caïmans ou des serpents”, a expliqué Vidigal. Il a finalement été retrouvé le 3 janvier à Manaus, la capitale de l’Amazonie, et son frère l’a ramené au Canada, après s’être rendu au Brésil grâce à une campagne de dons via internet lancée par sa famille.

 

Recette du lapin à la moutarde

Article précédent

Paris 2005 vs 2015

Article Suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Quoi de neuf