0

Deux chercheurs en psychologie et informatique à l’université de Stanford ont trouvé qu’un algorithme était capable de déterminer si une personne était homosexuelle à partir d’une simple photo.

Testée sur les photos de personnes sur un site de rencontres, l’intelligence artificielle a obtenu un score de réussite élevé.

Explication : ils ont entraîné un algorithme en se basant environ sur 35 000 images et ensuite, si on fournit une image d’une personne, alors l’algorithme peut dire si la personne est homosexuelle dans 81 % si c’est un homme et 74 % des cas si c’est une femme. Cela fait froid dans le dos !

En comparaison, un humain peut déterminer si une personne est homosexuelle que dans 61 % des cas pour un homme et 54 % des cas pour une femme, d’où le fameux gaydar.

Selon les auteurs, les personnes homosexuelles ont tendance à avoir une certaine morphologie, par exemple, la forme du nez ou des caractéristiques faciales. Ils auraient donc réussi à créer un algorithme qui peut dire si une personne est gay ou non.

“Les visages contiennent bien plus d’information sur l’orientation sexuelle que le cerveau humain ne peut le percevoir et l’interpréter” nous précise t-on. Un des auteurs de cette étude estime que des intelligences artificielles pourraient de même s’entraîner à deviner le QI ou les opinions politiques, rapporte The Economist.

Avec Codes de Gay.

 

Bel Ami 1 728

Recette – Carpaccio pêche-abricot

Article précédent

Beau gosse grec Nikolas

Article Suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans C'est la vie