Noël approche à grands pas ! Quoi de mieux qu’un magret de canard savoureux et facile à cuisiner pour épater vos invités ! 🎊🎄🎁

Et la petite touche du sexy chef pour l’accompagnement ? Butternut confit !

Ingrédients

1 magret de canard
1 butternut
3 c-à-s de miel
2 c-à-s de sauce teriyaki
½ c-à-s de beurre de cacahuètes
3 c-à-s d’huile d’olive
1 bouquet de coriandre

Étapes

Préchauffer le four à 180 – Thermostat 7-8.

Eplucher le butternut et le couper en morceaux égaux.
Dans un saladier mélanger le beurre de cacahuètes, le miel et la sauce teriyaki.
Ajouter l’huile d’olive et poivrer.
Plonger les morceaux de butternut dans le mélange et bien badigeonner chaque morceau.
Placer dans une poêle, recouvrir de la sauce et mettre au four pendant 18 à 22 min.

Quadriller le magret au couteau et faire fondre doucement à la poêle, en plaçant le magret côté peau. Retourner le magret pour terminer la cuisson.

Hacher grossièrement quelques jolies feuilles de coriandre.

Sortir le butternut. Vider la graisse du magret et y verser les sucs de caramélisation du butternut. Ajouter un peu d’eau et laisser réduire.

Dresser dans un plat creux les morceaux de butternut, couvrir de 2 tranches de magret, verser le jus caramélisé et décorer de la coriandre.

Bon appétit !

Valentin Néraudeau n’est pas désagréable à regarder. Avec lui à l’écran, on se lèche les babines pour ses recettes des plus délicieuses et pour son physique des plus agréables.


Bel ami article 6

Plus de Valentin Néraudeau

 

JNRC 728-2
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez acucune info gay

et recevez immédiatement un cadeau !

Vous aimerez aussi

Un artiste gay qui a combattu les nazis

Willem Arondeus était un peintre néerlandais ouvertement gay qui a bravement résisté aux nazis lorsque ces derniers occupaient les Pays-Bas.

Mai 68 a changé notre vie mais comment?

Huit semaines de révolte étudiante, de barricades, d’échauffourées entre la population et la police qui vont faire trembler la France !