A l’occasion du retour sur les planches de la pièce culte LePlacard écrite et mise en scène par Francis Veber, avec Elie Semoun, revenons sur les clichés homosexuels qui nous énervent le plus.

Élie-Semoun-Laurent-Gamelon-Philippe-Magnan-Le-PlacardElie Semoun sort du placard

François Pignon, modeste comptable dans une usine spécialisée dans la fabrique de préservatifs, très ignoré des autres, apprend qu’il va être licencié. Voulant se jeter de son balcon, il est arrêté dans son élan par son nouveau voisin, qui lui conseille de se faire passer pour homosexuel afin de ne pas perdre sa place. Le stratagème fonctionne si bien que François garde sa place et que le regard des autres change…

Cette pièce très drôle, qui se joue actuellement au théâtre des nouveautés, remet sur le devant de la scène un certain nombres de clichés sur les gays.

Bien entendu, le mariage pour tous a contribué à faire bouger les lignes notamment en matière notamment en matière d’ouverture des droits aux familles homo-parentales et aux couples homos. Cependant, des clichés, parfois homophobes, subsistent dans l’imaginaire collectif, relayés par le cinéma ou les médias, consciemment ou non.

En voici quelques-uns, dont il faudrait quand même se débarrasser :

  • Non, les homosexuels ne sont pas tous beaux : Elton John ou Magloire sont gays.
  • Non, les homosexuels ne sont pas tous riches : Comme tout le monde ils sont touchés par la crise.
  • Non, les homosexuels ne sont pas tous coiffeurs, fleuristes ou dans la pub : Chris Morgan, quadruple champion du monde de force athlétique et six fois médaillé d’or aux Gay Games. Eh non, l’Homme Gay ne s’illustre pas que dans les domaines artistiques…
  • Non, les homosexuels ne sont pas tous effémines : Voir ci dessus 🙂
  • Non, les homosexuels n’écoutent pas que Mylène Farmer et lady Gaga : The shoes, TYP, Carbon Airways sont aussi des groupes que les gays écoutent aussi.
  • Non, les homosexuels ne sont pas tous infidèles : C’est bien pour cela qu’ils se sont battus pour avoir le droit au mariage.
  • Non, les homosexuels ne sont pas pédophiles : Parmi les plus de 1000 pédophiles “facilement” identifiés grâce à Sweetie, une jeune fille virtuelle de 10 ans créée par l’ONG Terre des Hommes , 11 sont français et hétérosexuels.
  • Non, les homosexuels ne sont pas plus cultivés : la sexualité n’implique en rien l’intelligence et encore moins la culture.
  • Non, les homosexuels ne font pas tout le temps la fête : ils travaillent comme tout le monde.

On pourrait en trouver d’autres. ET vous, quels sont les clichés sur les homosexuels qui vous agacent le plus ? Réagissez à cet article en nous laissant un commentaire, en cliquant ici

Le placard
Une pièce écrite et mise en scène par Francis Veber
avec Élie Semoun, Laurent Gamelon, Philippe Magnan, Zoé Félix, François Levantal, Laurent Paolini et Marie Facundo.
Décors Charlie Mangel. Lumières Régis Vigneron. Costumes Juliette Chanaud. Assistant mise en scène Laurent Petrelli.

Lire aussi :
Elie Semoun sort du placard
Elie Semoun au placard du théâtre des Nouveautés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez acucune info gay

et recevez immédiatement un cadeau !

Vous aimerez aussi

Histoire gay : Sur une aire d’autoroute

Histoire gay : Nous sommes tous les deux trentenaires, mariés depuis 7 ans. Moi bisexuel peu assumé mais une libido débordante, elle bisexuelle résignée hétéro, mais une libido inexistante depuis 6 mois.

Histoire gay – Les policiers du bonheur

Voici une histoire de policiers, racontée par Thomas qui a 22 ans, châtain, yeux bleus, plutôt grand et bien bâti. 

Histoire gay – Le jeune homme de la piscine

Comme toutes les semaines je viens effectuer ma séance natation à la piscine olympique.

Histoire gay – Le prestataire coquin

Lorsque le boss nous a annoncé qu’un prestataire externe allait nous rejoindre…

Histoire gay – Le kiné

Cela fait maintenant plus d’un mois que j’ai eu mon accident et une bonne semaine que je suis rentré chez moi.