En septembre 1988, une chanson de l’artiste Bobby McFerrin fait un carton.

Son titre à lui seul suffit à mettre de bonne humeur : Don’t Worry Be Happy (“Ne t’en fais pas, sois heureux”).

Le magazine Billboard, qui établit le classement des chansons les plus populaires aux États-Unis, n’en revient pas. Ce succès semble être une anomalie… Pourquoi donc ?

Le classement existe depuis trente ans, et c’est la toute première fois que le sommet du top 100 est occupé par une chanson comme celle-ci. Son originalité ? Elle est a capella, c’est-à-dire entièrement dépourvue d’instruments.

Pourtant, en écoutant Don’t Worry Be Happy, cette caractéristique ne paraît pas si évidente.



Bobby McFerrin, Clip de Don’t Worry Be Happy, 1988 (vidéo)

En plus des couplets chantés par Bobby McFerrin, on distingue des percussions, une ligne de basse, des chœurs, des sifflotements, et même ce qui ressemble à des instruments à vent. Mais tout est interprété par McFerrin lui-même !

Pour y parvenir, l’artiste utilise une technique qui lui est familière : le re-recording (“réenregistrement”). Il enregistre sa voix une première fois, par exemple pour les sifflotements, puis s’enregistre une seconde fois pour une partie des chœurs, une troisième fois pour le chant principal, etc.

En tout, ce sont huit pistes différentes qui sont enregistrées séparément, puis superposées et mixées ensemble.

La chanson, joyeuse et mémorable, se retrouve dans le film Cocktail avec Tom Cruise.

À partir de ce moment-là, difficile d’y échapper ! Elle est diffusée sur les radios du monde entier, et rafle trois récompenses lors de la prestigieuse cérémonie des Grammy Awards de 1989.

Quant à Bobby McFerrin, loin de se laisser enivrer par le succès, il continue ses expérimentations vocales. Il est aujourd’hui reconnu comme l’un des plus grands improvisateurs au monde.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez acucune info gay

et recevez immédiatement un cadeau !

Vous aimerez aussi

Mylène Farmer – Désobéissance [ReMYxes Edition]

Voici un double album en version remixée de l’excellent “Désobéissance” de Mylène Farmer.

Madonna aux Billboard Music Awards : un show epoustouflant

Dans un décor impressionnant recréant un petit village et un restaurant lisboètes, Madonna et le Colombien Maluma évoluent entourés de dizaines de danseurs, mais pas seulement.

Madonna – Future

Tube de l’été en puissance, la star s’associe à Quavo pour célébrer le présent et l’avenir.

Le show de Madonna à l’Eurovision

En pleine promotion de son nouvel album Madame X, Madonna à proposé une prestation de haute volée lors de l’Eurovison 2019.