CultureLes Parisiens

Les Parisiens : Edwina et Roland

Vues

Fiers de leur capitale, les Parisiens prennent la parole pour exprimer ce qui fait de Paris une Ville Lumière illuminant les rêves de chacun. Car oui, la vie est belle à Paris !

Paris est bien plus qu’une ville : c’est un véritable symbole. De liberté. D’amour. Et que serait Paris sans ses Parisiens ? Ces hommes et femmes riches de traditions, de religions et de cultures différentes mais unis dans le respect des autres.

edwina-1
Edwina, 31 ans, rencontrée au Klay

« Dans le cœur du Sentier, Montorgueil d’un côté, les Grands Boulevards de l’autre, j’aime tout mon quartier, et même mes voisines les prostituées de la rue Saint-Denis ! Je m’y sens bien, c’est chez moi, et j’y resterai.

Il est impossible de positiver en restant enfermée chez soi devant BFMTV, j’ai une grosse envie de faire un énorme câlin à chaque personne que je croise, c’est fou comme sensation.

Depuis quelques mois, je me suis reconvertie dans le métier de l’humour, en montant une agence d’humour pour les entreprises. Ce projet qui pourrait être qualifié de léger, de divertissant, est devenu lourd de sens et engageant.

Mon client m’a demandé si on voulait maintenir un one-man-show personnalisé pour un séminaire, seulement 3 jours après le drame. Nous n’avions aucune envie de rire, mais une très forte envie de « faire rire », d’apporter de la joie, de lutter.

Être humoriste, pour moi, c’est « aimer apporter le sourire, le rire, la joie », sur scène ou ailleurs. Mais, depuis vendredi dernier, c’est également une mission sociale parisienne. La soirée de mardi n’a pas été annulée, pour d’autant plus faire « chier les fondamentalistes », et doublement puisque mon client…. c’était une marque qui vend de l’alcool.

Et ce fut un moment merveilleux, chacun a pu se changer les idées, rire, tous ensemble, et lutter, tous ensemble, pour montrer que nous sommes là.

Mes meilleurs moments dans mon quartier, c’est quand je teste un nouveau resto avec mon amoureux ou mes amis mais aussi quand je marche pour aller au théâtre, pour jouer ou voir un ami jouer. J’avoue être addict, complètement droguée à la joie de vivre d’autrui.

Et je m’éloigne un maximum des messages de haine et de division. »

edwina-2

roland-1

Roland, 42 ans, rencontré lors d’un trajet en voiture

« J’ai beaucoup voyagé avec mon père et je peux aisément dire que Paris est la plus belle ville du monde. Je le pense sincèrement : Paris est une ville de merveilles. Pour ses monuments, son histoire profonde et l’ensemble de sa culture, j’adore vivre et travailler ici.

J’ai d’ailleurs repris mes études à 42 ans et la vie étudiante y est exceptionnelle !

Je suis arrivé à Paris lorsque j’avais 9 ans et cette ville m’a toujours rendu positif et souriant. C’est d’ailleurs ce que j’essaye de véhiculer à mes trois enfants. Ils adorent se balader dans le jardin d’acclimatation, cela leur apporte du calme et de la nature. Personnellement, j’apprécie traverser tous les ponts de Paris en compagnie de mes bambins, c’est assez rigolo de voir passer les bateaux-mouches en-dessous.

Cela me rappelle mon enfance et les balades que je faisais avec mon père. C’est peut-être bête mais le premier souvenir que j’aie de Paris, c’est la tour Montparnasse. J’ai trouvé ça incroyable ! Du haut de mes 9 ans je me disais « oh la la, mais c’est quoi ce truc ? »

C’est vrai qu’avec un peu de motivation, on peut faire à peu près n’importe quoi. Et je parle vraiment en connaissance de cause : j’ai travaillé dans une banque, j’ai collaboré avec des avocats, j’ai créé une société de transport avec chauffeurs et demain j’espère devenir pilote en aviation privée.

Paris c’est la ville de tous les possibles ! »

roland-2

Ce reportage vous est présenté par Mathilde Rochefort, Erwan Roudaut, Alexandre Dobrowolski et Maxime Horbez.

Retrouvez tous les témoignages des parisiens en cliquant ici

Logo_SooCurious

Article publié pour la première fois le 26/12/2015

Laisser un commentaire