AccueilHumour & BuzzLe défi du job le plus difficile au monde

Le défi du job le plus difficile au monde

Êtes-vous prêts à relever le défi du job le plus difficile au monde ?

Si vous êtes pas contents, vous pouvez prendre la porte ! Il y aura des centaines de candidats pour votre poste.


Êtes-vous prêts à relever le défi du job le plus difficile au monde ? by potins.net

Brooklyn Museum - "Vous êtes un jeune hom...

Brooklyn Museum – « Vous êtes un jeune homme bien né… » – Honoré Daumier (Photo credit: Wikipedia)

Le genre de remarques qui ne prennent même pas la peine de mettre des gants. Désagréables mais si courantes dans un monde du travail sinistré où l’on se bat aujourd’hui pour des jobs qui peinaient à trouver des candidats pendant les 30 glorieuses. Et quand bien même vous pensiez avoir fait le plus dur en ayant un emploi encore faut-il que votre salaire vous permette de vivre.

C’est dans ce contexte difficile qu’il faut placer la vidéo que vous venez de voir. Utilisant le procédé du traitement par l’absurde on nous fait comprendre que sur le marché du travail l’activité d’une mère s’occupant de ses enfants est plus intense que n’importe quelles autres activités professionnelles.

C’est-à-dire que le cadre qui travaille en moyenne 80 heures par semaine travaille moins qu’une mère qui « travaille »24 h sur 24 car elle veille en permanence sur ses enfants. Compter les tâches ménagères incessantes, les courses à faire, à ranger, les devoirs à vérifier, les visites chaque semaine chez l’allergologue, la pharmacie, la sécurité sociale … On ne remettra jamais en cause l’immense courage qu’il faut pour être une mère.

Il y a quelque chose de dérangeant de ce spot

Une manière sournoise de dire aux millions de salariés qui verront cette vidéo d’arrêter de se plaindre du harcèlement moral, sexuel, de la pseudo émulation entre les salariés, des cadences infernales, de la pénibilité de certains emplois qui vous ruinent la santé… Comment oseriez-vous vous plaindre et monter des syndicats qui défendent vos droits alors que les mères enfantent dans la douleur depuis l’aube des temps ?

A lire aussi
La Minute Vieille - Les deux homos qui veulent un enfant

De plus même si l’objectif est louable, le procédé est discutable car aucune mère ne tient le compte exact du nombre de couches qu’elle a acheté pour leurs enfants dans le but de se les faire rembourser une fois qu’ils entrent dans la vie active.
A moins d’être une habituée des séjours en hôpital psychiatrique. A titre personnel, il nous donne l’impression d’avoir été un poids dans la vie d’une mère à qui on a fait perdre sa liberté.

Et il n’y a rien de plus culpabilisant surtout quand on aime sa mère.

avatar

Plus de vidéos !

Pas de commentaires

laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.