AccueilC'est la vieLe bouleversant témoignage de Benjamin contre l’homophobie

Le bouleversant témoignage de Benjamin contre l’homophobie

Ce jeune homme a raconté sur le plateau de Faustine Bollaert le harcèlement scolaire homophobe qu’il a subi, et le silence du corps enseignant, qui l’ont poussé à vouloir en finir…

“Ca commence aujourd’hui”, sur France 2, consacrait son émission au harcèlement scolaire.

Faustine Bollaert donnait la parole à des personnes ayant harcelé leurs camarades de classe, mais qui aujourd’hui, avouent avoir compris leur erreur. Parmi eux, Benjamin, un jeune homosexuel qui a vécu un enfer à l’école…

C’est avec une grande émotion que les personnes présentes sur le plateau écoutaient le témoignage de Benjamin. Harcelé parce qu’il est gay, le jeune homme a subi les moqueries sans avoir personne à ses côtés pour le défendre. Il raconte, non sans peine, comment il a essayé, à plusieurs reprises, d’alerter l’autorité scolaire. Mais surtout, il témoigne à propos de ses deux tentatives de suicide, pas par envie de mourir, mais par envie que ce harcèlement cesse… Faustine Bollaert est touchée, et certaines personnes du public ne peuvent retenir leurs larmes.

A lire aussi
La sonde Rosetta s'offre une belle frayeur

“Il n’y aurait eu que 3 personnes incriminées et c’était bien plus que ça !” : voilà pourquoi Benjamin n’a jamais voulu porter plainte contre ses harceleurs. En revanche, en convalescence dans un hôpital, il a l’idée de créer une page Facebook où il pourrait s’exprimer, et expliquer son geste. Un moyen pour lui de guérir ses blessures, encore trop ouvertes selon les médecins.

Au cours de ce témoignage, les messages de soutien et d’encouragement se multipliaient sur les réseaux sociaux. Voici quelques tweets que l’on pouvait lire pendant l’émission.

Retrouvez la page Facebook de Benjamin ici

Découvrez ou redécouvrez le témoignage poignant de Benjamin, harcelé à cause de son homosexualité

Avec Codes de gay

Pas de commentaires

laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.