Message à caractère informatif – La rupture

Message à caractère informatif - La Rupture. Après avoir oeuvré dans le domaine du détournement de télénovelas pour le Vrai Journal avec Amour, gloire et débats d'idées, Nicolas et Bruno reprennent leur recette pour l'adapter au monde impitoyable des entreprises. Ce n'est plus une télénovelas qui en fait les frais, mais les films institutionnels.1 min


67
10 shares, 67 points

Après avoir oeuvré dans le domaine du détournement de télénovelas pour le Vrai Journal avec Amour, gloire et débats d’idées, Nicolas et Bruno reprennent leur recette pour l’adapter au monde impitoyable des entreprises. Ce n’est plus une télénovelas qui en fait les frais, mais les films institutionnels.


La rupture -Message à caractère informatif 

Pas n’importe lesquels non plus, ceux des années 70. Au vu des images de ces films, l’intérêt des années 70 est évident : c’est le règne des moustaches ridicules, des coupes de cheveux impressionnantes et des costumes déjà tristes. Les années 70 c’est également le début de l’expansion de ces films d’entreprises que l’on reconnaît par le fait qu’ils osent tout (pour paraphraser Audiard) : mise en scène laborieuse et appuyée, mouvements « dynamiques » des personnages pour souligner justement le « dynamisme » de l’entreprise, des comédiens qui n’en sont souvent pas, mais des bénévoles de l’Entreprise. On sent la mise en scène sans cesse, ridiculisant finalement le propos. Le ridicule est là, sans cesse apparent, et d’autant plus impressionnant qu’on se dit que ces films étaient jugés sérieux à l’époque. Pire, étaient vus comme des films sérieux.

A lire aussi
Ma pire angoisse : La Mannequin

A cette base visuelle déjà étonnante, les deux auteurs ont refait tous les doublages des personnages. Leurs textes reposent sur la distanciation et quelque fois le non-sens, faisant une sorte de mélange entre du Pierre Dac et du Pierre Desproges, avec une petite tendance Monty Python… Autrement dit un humour qui leur est propre.

En deux années, cette série nous a offert à peu près 80 épisodes. La qualité tient sur la longueur, ce qui – au vu du concept – est également un tour de force.

Chapeau !

Ne manquez aucune info gay !

Abonnez-vous au Club Jimmy pour ne manquer aucune info gay dans votre boîte e-mail. Vous recevrez immédiatement un cadeau

Félicitations, vous etes abonné au Club Jimmy. Rendez-vous dans votre boite mail.

Désolé, une erreur est survenue. Veuillez recommencer.

Powered by Best Social Sharing Plugin for WordPress Easy Social Shre Buttons


Like it? Share with your friends!

67
10 shares, 67 points

Quelle est votre réaction?

Bof Bof
10
Bof
Beaux gosses! Beaux gosses!
53
Beaux gosses!
LOL LOL
48
LOL
J'adore J'adore
42
J'adore
OMG OMG
37
OMG
fun fun
10
fun

Un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Message à caractère informatif - La rupture