Avec sa chanson “La promesse”,  Emmanuel Moire tient une conversation avec lui-même dans laquelle il aborde ouvertement son homosexualité.

« En écrivant, je me sentais hyper fier de pouvoir prendre la parole sur ce sujet, en ayant un angle qui ne soit pas la revanche ou la revendication. Mais juste la relation avec soi, quand on se sent différent à plein de niveaux. Quelle est la meilleure position à adopter ? Je pense qu’elle est dans l’accueil, dans l’acceptation et ne surtout pas se cacher » a confié Emmanuel Moire à Pure Charts, fier de la dimension engagée que revêt ce titre en ces temps marqués par une recrudescence des actes homophobes : « Il y en a plein qui n’ont pas cette chance-là, de pouvoir vivre simplement comme ils sont, d’assumer pleinement leur personnalité, leur orientation, leurs désirs, leurs besoins. Je me suis dit que c’était peut-être bien d’avoir une chanson, comme un emblème ».

« La Promesse » raconte avant tout la façon dont il a fini par assumer publiquement être attiré par les hommes, sans penser au qu’en-dira-t-on ou aux conséquences sur sa carrière.

 

 


Bel ami article 15

“La promesse” est l’un des 13 morceaux qui composent “Odyssée”, le cinquième album d’Emmanuel Moire. L’artiste promet un disque personnel dans lequel il s’est pleinement investi.

Dans ce clip, Emmanuel Moire débute sa chanson enfermé dans une boîte.

En plein conflit intérieur, il se débat, grimace, peine à calmer la colère qui le ronge, visiblement en souffrance.

Mais l’arrivée de deux danseurs, qui s’élancent dans un ballet corporel très expressif, va peu à peu lui permettre de se libérer de ses chaînes.

Le sourire retrouvé dans les bras d’un homme, Emmanuel Moire accepte enfin la part de lui qu’il rejetait.
Tout un symbole !

 


FT 600-9

Les paroles de « la Promesse » d’Emmanuel Moire

« Comme un étranger, sans appui sans repère

À vouloir parler j’ai fini par me taire

Jusqu’à oublier qui j’étais pour vous plaire

Au lieu d’assumer, moi j’ai fait le contraire

Est-ce que ça vaut la peine ?

Est-ce que ça vaut la peine ?

De passer toute une vie sous une armure

Je me fais la promesse, je me fais la promesse

La promesse d’être fidèle à ma personne

Je me fais la promesse, je me fais la promesse

De vivre enfin quand mon cœur bat pour un homme

Pour un homme, pour un homme

Comme un ennemi sans épée, sans espoir

En quête d’infini, d’un abri, d’un regard

D’une preuve à l’appui qui me dit quelque part

Que j’ai le droit aussi d’aimer sans être à l’écart

Ça ne vaut pas la peine

Ça ne vaut pas la peine

De passer toute une vie derrière un mur

Je me fais la promesse, je me fais la promesse

La promesse d’être fidèle à ma personne

Je me fais la promesse, je me fais la promesse

De vivre enfin quand mon cœur bat pour un homme

Pour un homme, pour un homme

Pour un homme, pour un homme

Ni les miens, ni les murmures

Ni ma main, ni mon allure

Jamais rien ne m’arrêtera je le jure

Ni les liens, ni les injures

Ni les points sur la figure

Jamais rien ne m’aura ni même à l’usure

Si parfois tout ça nous blesse

On se doit d’aimer sans cesse

D’être là, tout faire pour que l’on se redresse

C’est à toi que je m’adresse

À nos droits, À notre richesse

Promets-moi enfin de te faire la promesse

Promets-moi enfin de te faire la promesse

Je me fais la promesse, je me fais la promesse

La promesse d’être fidèle à ma personne »

(Paroles et Musiques : Emmanuel Moire)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez acucune info gay

et recevez immédiatement un cadeau !

Vous aimerez aussi

Gifs gay et sexy – Vestiaires, douche, bisous gay…

Voici une sélection de gifs gay et sexy sélectionnés pour vous par…

Culture Week – Game of Thrones, bières et Brexit

Comment les brasseurs américains se font la guerre ?

Découvrez le premier single des “t.A.T.u. Boys”

“Чужие Судьбы” : Le premier single des Russes de N.E.F.O.R.M.A.T surnommés Les “t.A.T.u. Boys”

Ce qu’il en coute de dire non à un écrivain

1893. Le compositeur Claude Debussy est en quête d’un sujet d’opéra.