Histoire gay – Yvan passe une bonne nuit à l’hôtel

Je me lance dans la confession d’un petit séjour que j’ai pu faire dans un hôtel lors d’un de mes fréquents déplacements professionnels (très fréquents). [...] 4 min


76
12 shares, 76 points

Je me lance dans la confession d’un petit séjour que j’ai pu faire dans un hôtel lors d’un de mes fréquents déplacements professionnels (très fréquents).

Je suis toujours par monts et par vaux pour mon travail et en général je passe pas mal de temps dans des hôtels, enfin pour être plus précis, je n’y passe qu’une nuit au minimum. Parfois j’ai de la chance et l’hôtel est superbe et la chambre spacieuse et parfois bah heureusement y a un lit…

Pour la petite intro, je m’appelle Yvan, j’ai 43 ans. Je suis gay mais pas à outrance et fatalement pour des raisons professionnelles, je me dois d’être impeccable et surtout présentable lors de mes déplacements. En gros je passe en général inaperçu.

Il y a trois ans, lors d’un déplacement près de l’Allemagne, j’ai eu une journée de boulot très remplie. Elle avait démarrée à 5h du matin et j’ai réussi à atterrir à l’hôtel sur les coups des 20 heures passées. En arrivant à l’hôtel, j’ai failli faire une prière avant d’entrer, pour demander une baignoire histoire de me détendre. Mais en voyant la façade moderne de l’hôtel, j’étais quasiment sur que je n’allais avoir qu’une douche. En entrant, j’ai tout de suite remarqué le réceptionniste. Il était plus jeune que moi, il devait avoir une petite trentaine. Châtain, cheveux très très courts, élancé, bien habillé (bon ça c’était normal aussi), un regard bien franc. Je me suis présenté à son guichet, j’ai donné mon nom, il m’a donné ma carte pour entrer dans la chambre en me servant le speech de l’établissement. Mais tout en me disant ce que l’hôtel offrait, il tenait encore la carte dans sa main sans la lâcher comme si je ne pouvais pas partir, je l’ai regardé, ses yeux étaient très expressif et il s’est mis à se mordiller les lèvres tout en me regardant de haut en bas…


FT 300-4

J’étais stupéfait, j’avais pas du tout pensé à cette option dans ma journée mais il a finalement lâché la carte et il m’a indiqué l’escalier pour me rendre au premier étage. J’étais un peu perdu je n’ai pas su quoi dire ou quel signe envoyé à ce moment précis. J’ai commencé à marcher en direction de ma chambre et arriver au dessus de l’escalier, je me suis retourné et je l’ai vu arriver dans ma direction. J’ai continué en direction de ma chambre, j’ai ouvert la porte et en donnant un coup de tête à droite, je l’ai vu au bout du couloir. Il était appuyé contre le mur, une main proche de son entrejambe. Je suis rentré dans la chambre un peu décontenancé. J’ai presque jeté mes affaires dans un coin de la pièce et j’ai refermé la porte mais pas complètement. Je l’ai laissé entrouverte, trop curieux de voir ce qui pourrait se passer. Je suis revenu au centre de la chambre debout devant le lit, un peu perplexe. Il aura fallu que quelques secondes pour qu’il entre dans la chambre, et referme la porte complètement. Il s’est retourné, dos à la porte, on s’est regardé. Et il a baissé la braguette de son pantalon et en a sorti sa queue déjà à moitié bandante. Il s’est passé une ou deux minutes où on est resté comme ça sans bouger. Je ne savais pas comment réagir. Sa queue, visiblement, elle, elle en savait un peu plus puisqu’elle gagnait en vigueur de secondes en secondes. Il a enlevé sa chemise et à ce moment là, mon esprit s’est déconnecté. Je me suis avancé direct vers lui et me suis mis à genoux pour prendre sa queue en bouche directement. S’il voulait un plan suce, j’étais partant. Sa queue était bien épaisse et délicieuse. Il avait mouillé suffisamment avant pour que son bout soit tout sucré, ce qui n’a fait qu’ouvrir mon appétit encore plus. Il est resté debout pendant une bonne dizaine de minutes à profiter de ma bouche. Moi j’étais parti en transe et je ne pensais plus a rien, je me régalais en goûtant sa belle queue le plus à fond que je pouvais.

A lire aussi
Raffermir sa poitrine et muscler ses pectoraux à la maison !

Au bout d’un moment, il m’a relevé et est venu me faire asseoir sur le lit, il a baissé son pantalon et m’a remis sa queue en bouche en commençant à me la remplir comme s’il me prenait. C’était reparti pour plusieurs longues minutes où je sentais sa queue épaissir dans ma bouche… mais ce n’était rien comparé à la mienne qui manquait de place dans mon boxer depuis plusieurs longues minutes. J’étais trempé je le sentais, j’étais tellement excité.


Bel ami article 7

Tout en continuant de le branler j’avais qu’une envie c’était de le faire jouir comme un dingue. Il m’a demandé d’ouvrir ma chemise. Pendant que j’ouvrais ma chemise, que j’ai complètement enlevée d’ailleurs, il se tenait la queue bien en face de moi et avant que j’ai enlevé le bas, il m’a poussé sur le lit, il est venu s’asseoir sur moi et s’est branlé activement pendant quelques secondes avant de littéralement m’inonder de son sperme. Il a joui dans un râle bien sonore en regardant son jus couler le long de mes pecs et de mon ventre. Il a joué avec sa queue en la faisant aller et venir sur mon torse et s’est finalement relevé en me disant : « Ça, c’était ma manière de te souhaiter une bonne nuit ». Il s’est rhabillé, je suis resté sur le lit en le regardant partir tout sourire. Dès qu’il a eu fermé la porte, ni une ni deux, j’ai libéré ma queue et j’ai passé mon doigt sur mon torse pour goûter son jus et j’ai pas eu à la stimuler très longtemps ma queue pour que je me mette à jouir à mon tour.

A lire aussi
Beau gosse - William Goodge


Je suis resté plusieurs minutes allongé sur le lit, en me disant que je venais de faire partir tout le stress de ma journée en l’espace de quelques minutes. Une fois nu, je me suis dirigé vers la salle de bains et là : une douche ! Oui une douche, pas de baignoire, mais cet hôtel avait quand même un avantage de taille.

Restait à savoir si j’allais laissé la porte ouverte pendant la nuit…

Vidéos gay

[column width= »50% »][/column] [column width= »50% »][/column]


Like it? Share with your friends!

76
12 shares, 76 points

What's Your Reaction?

Bof Bof
16
Bof
Triste Triste
5
Triste
LOL LOL
53
LOL
J'adore J'adore
48
J'adore
OMG OMG
42
OMG
WTF WTF
32
WTF
confus confus
37
confus
Je n'aime pas Je n'aime pas
16
Je n'aime pas
fun fun
16
fun

0 Comments

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *