Nous sommes pendant les vacances scolaire, moi n’étant plus à l’école, j’ai posé une semaine de vacance pour rentrer dans le village où j’ai grandit.

Le samedi, je sors dans un bar avec mes potes, il y a entre autre Maxime, Benjamin, Mathieu et Alex. Les verres d’alcool s’enchaînent les uns après les autres et la température grimpe. Il est un peu plus de 02h30 du matin et je commence à avoir une bonne chauffe, je décide donc de réduire fortement ma consommation d’alcool.

Mais ce n’est pas le cas de mes potes, ils continuent à boire, à boire et à boire. Ils sont maintenant très bourrés mais Benjamin l’est plus particulièrement, il tient plus debout et peine à s’exprimer. Je prend alors la décision de le ramener chez lui, il habite loin du bar et vu son état il est incapable de rentrer seul.


FT 940-4

Sur le trajet, je passe mon temps à le tenir pour ne pas qu’il tombe par terre à chaque pas, il essaye de parler mais parvient seulement à bafouiller des mots incompréhensible.

Après un long trajet, on arrive enfin devant chez lui, il habite seul, je fouille donc dans ses poches afin de trouver ses clefs de maison, je les trouvent dans une poche de son jeans. J’ouvre la porte et je l’aide à monter à l’étage pour l’installer dans sa chambre.

Une fois dans sa chambre, il essaye de se déshabiller mais il galère alors je m’approche de lui et je défais ses boutons de chemise, un par un et je vois donc son beau torse sans poil, pas très musclé, mais un ventre plat et de léger pectoraux fins mais des tétons assez gros. Mon excitation monte de plus en plus.

beaux-gosses-gay-clubjimmy-30122015-0002

Une fois sa chemise retirée, je défait sa ceinture de jeans et je descend ce dernier au niveau de ses pieds, il devient de plus en plus agité, il s’allonge sur son lit, tout en remuant, je parviens à retirer totalement son jeans, il est donc en boxer sur son lit, s’agitant dans tout les sens. Je m’apprête à quitter sa chambre et sa maison quand il m’interpelle :

Benjamin :-” Attend !”
Moi :-” Qu’est-ce qu’il y a ça va pas ? Tu te sens pas bien ?”
Benjamin :-” Si mais je veux que tu me suce la bite !”
Moi :-” Quoi ?”


FT 2017-2

Je cru mal entendre, je précise que mes amis sont au courant que je suis attiré par les hommes mais eux sont tous hetero. Et d’un coup, je le vois sortir sa queue de son caleçon et c’est à ce moment que je reste bloqué sur ce monstre. Je savais qu’il était bien monté mais là c’est un autre niveau, je suis subjugué par son membre.

Alors que je suis figé sur son sexe, il le saisi et commence à l’agiter. Je ne peux m’empêcher de m’approcher de lui, je suis comme aimanté par sa bite, il est là allongé sur son lit la queue à l’air, je m’approche lentement de lui, je grimpe sur son lit et d’un coup sec je prend son sexe en main. J’attend quelques secondes pour voir si il réagit mais rien, au contraire, j’entends :

Benjamin :-” Vas y, j’suis en manque !”
Moi :-” T’es sur ?”
Benjamin :-” Ouai”

Ni une ni deux, j’enfourne sa bite dans ma bouche, je me délecte de ce goût salé, un pur bonheur, et je m’aperçois qu’elle grossit encore et encore. Elle est vraiment très très large, elle est pas forcément très longue mais c’est la plus large que je n’est jamais vu, je suis obligé d’ouvrir le plus grand possible la bouche si je veux qu’elle rentre. Il est doté une fine toison de poils sur le pubis et sur les couilles, couilles que je gobe afin de reposer ma mâchoire entre les suces.

Pendant ce temps, lui, regarde le plafond tout en poussant de légers gémissements et se mordillant les lèvres, j’ai l’impression de lui donner du plaisir, alors je m’applique au maximum.


Hotcast 300

Dix minutes plus tard, je suce toujours cette grosse bite, j’entends Benjamin gémir de plus en plus fort, je sens qu’il ne va pas tarder à jouir, alors je retire ma bouche de sa queue et je continu à le branler rapidement, au bout de quelques secondes, il éjacule une dose impressionnante de sperme sur son torse, il en a dans les moindres recoins de son torse.

C’est alors que je décide d’éponger tout le jus présent sur lui avec ma langue, je commence par son pubis et je remonte le long de son ventre, je prend bien soin de “racler” le sperme avec ma langue et ensuite avaler, c’est l’occasion pour moi de profiter au maximum de son torse, je mordille ensuite ses gros tétons et il a l’air d’apprécier car je sens sa respiration s’accélérer.

Une fois son torse propre, je nettoie les dernière goutes qu’il reste sur le bout de sa bite devenu toute molle.

Tout cela étant terminé, il remonte son boxer et se glisse dans son lit et alors que je m’apprêtais à partir une nouvelle fois, Benjamin me propose :

Benjamin :-” Tu peux rester dormir ici.”


Sexshop gay 300

Étant donné qu’il était plus de 05h du matin, j’accepte son invitation et je me met donc en boxer à mon tour et je m’installe dans son lit à ses côté et on s’endort tout les deux.

Le lendemain matin, au réveil, tout est normal entre nous, il m’avoue qu’il se souvient très bien de ce qu’il s’est passé hier et il m’annonce qu’il a vraiment aimé ça et que si un autre jour il était en manque, il faudrait remettre ça.

Cette confession m’a à la fois flatté mais surtout très excité…

 


Vidéos gay



 

Votre vidéo gay gratuite


Etalon blond suce la queue d’un étranger

Hotcast 728-4
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez acucune info gay

et recevez immédiatement un cadeau !

Vous aimerez aussi

Histoire gay – Mon job d’été

Au moment où cela s’est passé, j’avais dix-huit ans et je pense que j’ai vécu une expérience qui a sans doute conditionné ma manière d’aimer le sexe

Histoire gay : Sur une aire d’autoroute

Histoire gay : Nous sommes tous les deux trentenaires, mariés depuis 7 ans. Moi bisexuel peu assumé mais une libido débordante, elle bisexuelle résignée hétéro, mais une libido inexistante depuis 6 mois.

Fabricio Lima : le sexy barman qui tarde encore à faire son « coming out familial »

A 33 ans, Fabricio Lima est un homme gay totalement assumé.

Histoire gay – Les policiers du bonheur

Voici une histoire de policiers, racontée par Thomas qui a 22 ans, châtain, yeux bleus, plutôt grand et bien bâti. 

Christian Soulier : le visage du poly-amour gay

Perversion, polygamie déguisée ou tout simplement trio amoureux assumé ?