Histoire gay – Une chaude journée !

Je m’appelle Luc j’ai 25 ans, alors que j’étais tous seul chez moi j’ai invité mes amis à venir profiter de la piscine avec moi. ...

Je m’appelle Luc j’ai 25 ans, alors que j’étais tous seul chez moi j’ai invité mes amis à venir profiter de la piscine avec moi.

Max arrivât en premier torse nu un magnifique blond bronzé et au corps sexy,  il fut suivi par David un beau mec musclé avec son corps de rêve. David est également torse nu et en short,  enfin se fut au tour de Théo de nous rejoindre. Ce beau brun arriva avec un débardeur et un short en maille transparent,  quant à moi je les accueilli complètement à poil. Ils ne furent pas perturbés quand ils m’ont vu car tous comme moi il étaient très exhib.

Une fois qu’ils furent rentrés,  nous sommes tous partis à la piscine et sur le chemin j’ai vu que Théo bandait très fort sous son short en maille transparent à travers lequel nous ne pouvions pas rater sa grosse queue, car sa bite dépassait de son short avec un gros gland  bien apparent. Je n’étais pas le seul à avoir remarqué cette magnifique queue toute raide. Tous mes invités se sont alors mis entièrement à poil. En les voyant se déshabiller, j’avais une gaule d’enfer.

Vidéo gay
Une fois qu’ils étaient tous entièrement nus, nous nous sommes tous regardé et nous bandions tous comme des taureaux,  nous nous sommes branlés tous en nous rapprochant les uns des autres. Nous sommes alors embrassés et nous attrapions chacun la belle et grosse bite de l’autre et nous la branlions. Après avoir tous une grosse trique,  nous nous sommes tous jetés à l’eau puis nous non sommes tous collés les uns aux autres avec nos bites bien raides et bien dures les uns derrière les autres.

J’étais tous devant et je sentais alors la grosse,  longue et épaisse bite de mon pote David sur mon cul. Cette dernière était bouillante et m’excitait de plus en plus  avec son mouvement de va et vient qui se ressentait sur mes belle fesses bien ferme. Après un très agréable va et viens sur mon cul, j’entendis un gémissement qui venait de derrière mois. C’était David qui gémissait de plaisir car Théo venait de lui farcir son cul avec sa longue grosse et épaisse bite. Il le baisait avec passion.

Plus Théo allait vite et fort plus David gémissait et plus cela m’excitait.

Ensuite, se fut à mon tour de recevoir en moi la magnifique bite bien longue de 24 centimètres et bien large de 5.5 centimètres. A mon tour je gémis de plaisir en accueillant la belle bite de David dans mon cul, lui aussi me baisait de plus en plus vite et de plus en plus fort avec sa magnifique bite dans mon cul. Plus il me baisait, plus je gémissais de plaisir.

Envie de rencontrer un mec ? Cliquez ici

En même temps que cette belle enfilade je me branlais brutalement,  on gémissait tous ensemble comme des bêtes. Enfin chaque queue se retirât de son cul respectif et tout le monde se branlât. Après un bon et long moment de branlette, nous nous sommes tous mis a juter dans l’eau de la piscine. On pouvait alors voir tous le sperme remonter et flotter à la surface, cette semence ne nous a pas empêché de continuer à nous baigner dans la piscine pendant un long moment.

FT 640

 

Découvrez également notre site pour découvrir nos vidéos hot : Club Jimmy Gay X

Catégories
GayHistoires Gay
Pas de commentaire

Laissez un commentaire

*

*

  • Entre les vampires (assoiffés de sang), les piranhas (géants), les aliens (belliqueux) et les monstres (effrayants), il y en a pour toutes les phobies… ...
  • Installé au sein du Palais de Tokyo, Monsieur Bleu propose une cuisine de brasserie chic dans une ambiance art déco. ...
  • Un titre composé par Julien Clerc, un clip réalisé par Julien Doré. C’est un casting quatre étoiles qu’a réussi à réunir le singulier chanteur Alex Beaupain pour « Coule...
  • « Trop c’est trop ! » Bernie Sanders vient de créer un nouveau mouvement aux États-Unis : Our Revolution.   Bonus On a choisi pour vous...

VOUS AIMEREZ AUSSI

Ne manquez plus aucune info gay
et devenez VIP du Club Jimmy
Votre email ne sera jamais communiqué à des tiers
Ne plus me montrer