Histoire gay – Sous le sapin avec un jeune et beau père noël !

Le soir dans la nuit du 24 au 25 décembre, je venais juste de me mettre au lit, quand j’entendis du bruit dans le salon. ...

Le soir dans la nuit du 24 au 25 décembre, je venais juste de me mettre au lit, quand j’entendis du bruit dans le salon.

Je descends alors les escaliers pour voir d’oú peut bien provenir ce bruit. Après être resté un court instant en haut des escalier pour écouter ce qui ce passait, je descends alors les escaliers complètement à poil à chaque marches que je descendais pouvait entendre ma longue queue ainsi que mes belle couilles légèrement poilues claquer contre mes cuisses.

Envie de rencontrer un mec ? Cliquez ici

Plus je descendais les escaliers plus la friction entre ma bite, mes couilles et mes cuisses m’excitait, si bien que j’étais tellement excité qu’une foi arrivé en bas j’avais une gaule de cheval. Ma queue était alors bien dressée et bien dure. Je me dirige alors vers le salon, je voyais au loin le reflet des guirlandes de mon sapin qui clignotaient dans le miroir J’arriva devant mon sapin discrètement et vois devant moi une personne qui me tournait le dos. Cette personne était vêtue de rouge et de blanc. Sur ça tête j’apercevais un bonnet rouge avec un gros pompon blanc. Puis sur son dos il portait une veste rouge avec un col tout en blanc, enfin cette personne portait également un pantalon bien moulant rouge et des bottes noire.

Je me mets alors crier « qui êtes vous ? » à ce moment là, « le père noël » se retournât. Sa veste complètement ouverte laissait apparaitre son torse bronzé, musclé, dessiné et poilu. Je voyais également qu’il avait la trick car son pantalon moulant laissait clairement apparaitre sa grosse bite et ses grosses couilles. Son regard se porta aussitôt sur ma queue bien raide et bien dure ainsi que sur mes couilles qui pendaient. « le père noël » me dit alors « viens faire plaisir au « père noël » il plongeât alors sa main dans son pantalon et y attrapât alors sa grosse bite bien chaude dans la main avec ses grosses couilles et la sortit. Sa magnifique queue était bien longue d’environ 25 centimètres et bien épaisse de 5,5 centimètres, de plus elle était poilue comme je les aime.
Je compris alors qu’il voulait que je le suce, je me suis mis à l’approcher et je me suis baissé j’ouvre la bouche, je met sa queue dedans et je commence à le sucer tout en faisant glisser mes mains sur son beau torse en parant du haut et je descendis les mains lentement jusqu’à sa bite que je caressait en la suçant. Pendant que je le suçais avec mon autre main je pris ma bite et commença à me branler, plus je le pompais plus je l’entendais gémir.

Andrew Christian 540

Après ce long et bon moment, je me mis à quatre pattes, « le père noël » commençât à me doigter le cul en commençant par y mettre un doigt, puis deux et enfin trois doigts et me doigtât pendant 5 bonnes minutes et moi je gémissais de plaisir. Après ce bon moment doigtage il commençât à me lécher le cul en commençant par faire tourner sa langue dans le sens des aiguilles sur le contour de mon anus puis dans le sens inverse en y plongeant sa langue par intermittence à l’intérieur. Apres ces petits échauffements, mon cul était très bien dilaté.

J’entendis soudain le bruit du papier cadeau c’était le « sexe père noël » qui déballât un paquet qu’il avait avec lui, c’était un gode qu’il m’insérât d’un coup sec dans le cul et je me mis à hurler de plaisir puis il commençât à faire des vas et viens avec dans mon cul et plus il le faisait vite et fort plus je gémissais de plaisir. Tout en me godant il se branlait à son tour. Une fois bien excité et la queue bien raide et bien dure il retira son gode de mon cul et le remplaçât par sa longue et épaisse bite et il commençât à faire des vas et viens de plus en plus vite et de plus en plus fort, plus il y allait vite et fort plus j’entendais claquer fort ses belles couilles contre mon cul et plus je gémissais et criais fort. Plus je criais plus il y allait vite et fort. En même temps que je me faisais baiser je me branlais et me tripotais les couilles. Après un long et très bon moment de défonçage de cul et de branle, je me mis à jouir et à cracher tous mon jus sur la table de salon en verre en gémissant très fort. Puis se fut au tour du « père noël » de jouir, il crachat tous son jus bien crémeux en plein sur mon visage et quelque giclées m’arrivaient sur le torse.

Avant de partir et après plusieurs heures de baise intenses, « le père noël » me dit « c’est bien tu as été bien sage et très obéissant », puis il partit en me laissant allongé dans le salon recouvert de son sperme et en me laissant son gode en cadeau.

 

Découvrez également notre site pour découvrir nos vidéos hot : Club Jimmy Gay X

Article publié pour la première fois le 16/04/2017

Andrew Christian 728 -1
Catégories
GayHistoires Gay
Un commentaire.
  • lucien
    14 mai 2017 at 13:50
    Laissez un commentaire

    Ma femme et moi sommes addicts au sexe sans tabous ni interdits
    Nous adorons surtout les blacks, les arabes et les groupes.

  • Laissez un commentaire

    *

    *

    • Entre les vampires (assoiffés de sang), les piranhas (géants), les aliens (belliqueux) et les monstres (effrayants), il y en a pour toutes les phobies… ...
    • Installé au sein du Palais de Tokyo, Monsieur Bleu propose une cuisine de brasserie chic dans une ambiance art déco. ...
    • Un titre composé par Julien Clerc, un clip réalisé par Julien Doré. C’est un casting quatre étoiles qu’a réussi à réunir le singulier chanteur Alex Beaupain pour « Coule...
    • « Trop c’est trop ! » Bernie Sanders vient de créer un nouveau mouvement aux États-Unis : Our Revolution.   Bonus On a choisi pour vous...

    VOUS AIMEREZ AUSSI

    Ne manquez plus aucune info gay
    et devenez VIP du Club Jimmy
    Votre email ne sera jamais communiqué à des tiers
    Ne plus me montrer