GayHistoires Gay

Histoire gay – Mon coloc se lâche

Vues

Nicolas avait donc tenu parole, il était venu se coucher en même temps que moi, dans mon lit, on s’était endormi assez vite après cette première soirée sous tension où mes lèvres lui avaient apporté une satisfaction à laquelle il ne s’attendait pas.

Je me suis mis au lit encore sous le coup d’une excitation bien présente mais j’avais réussi à m’endormir… Le lendemain matin, j’ai ouvert les yeux et j’ai senti qu’il était encore là. Il était derrière moi, presque collé à moi. Il avait un bras autour de mon torse et je sentais une pression sur mes fesses. Son érection matinale était là avant qu’il ne soit totalement réveillé. J’avais bon espoir que le réveil soit crapuleux, après la soirée d’hier soir, ça aurait été dommage qu’on laisse un malaise s’installer, il fallait qu’on continue sur une bonne lancée.

J’ai fait mine de me réveiller doucement en bougeant de temps à autre histoire que son sexe continue de grossir et que ça le réveille en lui donnant des idées cochonnes… le sexe dès le matin, perso, je suis fan ! Le seul regret que j’ai eu avait été de garder mon boxer pour dormir mais ce n’était qu’un détail, j’avais préféré la jouer soft pour pas lui faire peur… Les minutes se sont écoulées, sa queue enflait tranquillement, ses mains se sont mises à bouger, il se réveillait tranquillement. Je l’ai senti se rapprocher et se coller nettement plus à moi. Sa main est remontée le long de mon torse, il m’a dit bonjour. Je lui ai répondu en mettant ma main sur sa fesse pour qu’il ne change pas sa position, j’aimais trop le sentir contre moi comme ça, il me chauffait comme j’aimais.

Il a finalement mis sa main dans mon dos et l’a fait descendre le long de ma colonne vertébrale pour s’attarder sur le bord de mon boxer, ma main continuait d’appuyer sur sa fesse. Il a glissé un doigt sous l’élastique et a fait descendre lentement mon boxer. J’ai pris les devants en l’enlevant complètement et en me remettant dans la même position. J’étais plus à l’aise c’était un fait et le réveil crapuleux que je souhaitais prenait une bonne tournure.

Je me suis efforcé de pas dire un seul mot, peur qu’il se bloque. Je le laissais jouer à sa façon et selon son rythme. Même une petite séance de chauffe comme ça me plaisait alors je profitais simplement. Les minutes se sont enchaînées et il n’avait pas arrêté. Ses mains se faisaient plus curieuses entre mes fesses. Il me découvrait petit à petit. Il m’a demandé si ça m’embêtait de recommencer un peu comme hier soir… quelle question j’ai pensé ! J’ai viré la couette et le drap et je me suis mis au bord du lit, je suis resté un petit moment debout devant lui, contemplant son corps nu et tout excité. Il n’a pu s’empêcher de remarquer mon état. J’ai commencé à titiller un de ses tétons et au même moment on s’est attrapé la queue tout en synchro.

Citebeur 3 800

On s’est touché pendant quelques secondes avant que je vienne m’installer en face de lui, entre ses jambes, empoignant son sexe bien droit. J’ai essayé de pas lui sauter dessus directement alors je me suis amusé pendant quelques secondes à le lécher doucement histoire de faire monter la pression un peu chez lui. Je montais doucement du bas de ses couilles jusqu’au sommet de sa queue et je redescendais jusqu’à ce que je sente que c’était trop pour lui et où je venais finalement prendre sa queue entièrement en bouche. J’ai commencé à le sucer doucement, il gémissait déjà de plaisir alors j’ai continué en insistant par moment.

Je le regardais savourer ce moment, il avait les yeux fermés, il se pinçait les lèvres par moment, ses mains allaient et venaient entre le dessus de ma tête et son torse, il aimait se caresser visiblement. Il a relevé sa tête en me demandant de rapprocher mes fesses de lui. Je l’ai écouté et je me suis rapproché en me mettant à la perpendiculaire sur le lit. J’étais toujours concentré sur sa queue et lui avait accès à mes fesses et il n’a pas tardé. Sa main s’est empressée d’atterrir entre mes fesses, caressant doucement mon petit trou. J’ai senti son pouce tenter une entrée furtive ce qui m’a aussitôt fait faire une pression sur sa queue. Je crois qu’il a fait de suite le rapprochement. Me titiller comme ça m’excitait au plus haut point.

andrew christian home page

Il s’est mouillé les doigts et je l’ai senti étalé sa salive entre mes fesses et il était reparti de plus belle… je sentais ses doigts se frayer un chemin de plus en plus profond. Je commençais à frissonner de plaisir, ma queue était plus que trempée mais il n’a pas arrêté pour autant ses petits jeux de doigts. On est resté comme ça pendant un long moment… plus il me doigtait et plus j’enfonçais sa queue dans ma bouche, j’attendais presque qu’il jute directement au fond de ma gorge… mais c’était mal connaître la gourmandise de Nicolas.

Je sentais son gland gonfler de plus en plus sous mes coups de langue mais il m’a arrêté presque net en me demandant s’il me suivrait dans ses délires. Sans réfléchir j’ai dit oui, ne sachant même pas à quoi m’attendre. Il s’est relevé à moitié, me laissant presque allongé devant lui et s’est mis à jouer un instant avec mon petit fessier tout offert à lui. Il me malaxait les fesses, jouait avec mon petit trou en le dilatant un peu plus à chaque fois.

Il s’est bien fait plaisir pendant quelques minutes puis il s’est rallongé et m’a demandé de venir m’asseoir au dessus de sa queue mais en lui tournant le dos. Surpris de la demande, cela ne m’a pas empêché de prendre la position assez vite. Je l’ai enjambé, offrant une vue dégagée sur mon petit cul qu’il venait de chauffer sans hésitation. Je me suis appuyé sur ses jambes, cambrant généreusement mon bassin ne sachant pas vraiment ce qu’il attendait. Je l’ai senti placé sa queue bien entre mes fesses.

Une fois bien coincé je l’ai senti se frotter et commencer à jouer de petits allers retours puis il s’est mis à frapper sa queue contre mon petit trou. Je le laissais découvrir ces petites sensations… de mon côté, j’étais en totale surchauffe, ma queue me faisait mal tellement elle était raide, je n’ai pu m’empêcher de la saisir et de commencer à me branler. Je le sentais placer son gland bien gonflé juste à l’entrée de mon trou. Il l’a coincé juste devant et m’a sorti :

J’ai envie de jouir juste là cette fois, j’en ai vraiment envie…
Fais toi plaisir, moi je vais aimer de toute façon, je suis fin excité là,
Tu aimes aussi ?
J’adore la sentir là oui
Si tu peux me faire jouir comme ça une fois par jour, moi je suis partant

Je prenais conscience de son appétit, je me suis posé deux trois questions mais j’ai vite repris mes esprits et j’ai rebondi direct en validant ses envies, il voulait se masturber avec ma participation et j’allais sûrement pas passer à côté d’une occasion pareille. J’ai aussitôt cambré encore plus mon petit cul pour que sa queue soit mieux calée à l’entrée de mon cul et j’ai commencé à simuler quelques mouvements de va-et vient. Je voulais qu’il ressente ces frottements du bout de sa queue que je savais sensible. Il s’est mis à juré et à gémir de plus en plus alors j’ai continué.

Au bout de quelques minutes, ne pouvant plus contenir mon excitation j’ai joui comme jamais mais bon, vu comme il m’avait chauffé je ne pouvais tenir plus longtemps. Par réflexe je me suis rappuyé plus fermement sur lui, je l’ai senti me soulever d’un coup et me basculer sur le lit, il a levé ma jambe, sa queue frappait toujours un peu contre moi. il l’a prise en main et je l’ai senti jouir entre mes fesses en me félicitant de l’entendre encore une fois jurer de plaisir… voilà notre premier réveil crapuleux… mon coloc se lâchait de plus et je trouvais ça fantastique…

Sa découverte de nouvelles façons de se masturber me plaisait et on a convenu que, quand il en aurait envie, je pourrai « l’aider » dans ses moments de plaisir. Il était content de découvrir ça avec moi, selon lui je le débrouillais bien pour le sucer et mon petit cul lui plaisait carrément…

Quel putain de réveil quand j’y pense !!!

Avec Les histoires de Chris

Vidéos gay

2 commentaires

Laisser un commentaire

Ne manquez plus aucune info gay
et devenez VIP du Club Jimmy
Votre email ne sera jamais communiqué à des tiers
Ne plus me montrer