Histoire gay – A trois sur la plage

C’est l’été. Il fait chaud. Nous décidons  d’aller passer l’après-midi au bord de la rivière. On doit marcher environ 30 mn pour rejoindre la plage naturiste. On part chaussé...

C’est l’été. Il fait chaud. Nous décidons  d’aller passer l’après-midi au bord de la rivière. On doit marcher environ 30 mn pour rejoindre la plage naturiste. On part chaussé de nos baskets, serviette sur l’épaule, de l’eau, la protection solaire.

On arrive en vue de la plage naturiste. On enlève nos slips.
Philippe me regarde marcher nu.
‘J’aime voir ta verge se balancer comme un battant de cloche. Tes couilles balancent de droite à gauche. C’est vraiment excitant.’

Je le regarde. Je rigole.
Je remue mes fesses pour l’exciter.
‘Arrête avec ton petit cul…’

On se trouve un coin un peu retiré, intime.
On étale nos serviettes, enlevons nos chaussures.
On se jette dans la rivière pour se rafraîchir de la marche.
On nage le crawl, la brasse, puis sur le dos ce qui fait émerger nos sexes de l’eau.

On sort rafraîchi. Nos sexes sont rétrécis, les testicules sont remontés.

On s’allonge sur nos serviettes en plein soleil.

Détente. On se fait sécher au soleil.
Mes testicules se réchauffent et s’étalent sur la serviette. Ma queue grossit.
On se décide de mettre de la crème solaire et d’aller à l’ombre.

On se masse nos corps et étalons la crème.

beaux-gosses-gay-clubjimmy-291216-07

Philippe se baisse et masse avec précaution mes parties génitales.
‘C’est fou ce que tu tournes au brun en quelque minutes. T’as vraiment une peau de brun. Et regarde tes couilles et ta bite, elles sont presque noires. La ligne est totalement noire, c’est dingue !’ dit-il en me branlant.

Je me retrouve le sexe en érection.
‘Heureusement qu’on s’est retiré dans un coin intime, merci pour la trique ’ lui dis-je.
‘De rien, avec plaisir, c’est un avant-goût pour ce soir’ Il rigole.
‘Huuummm, good program !’

Je m’allonge sur ma serviette. L’érection dure.
Puis je me détends. Mon sexe se repose mais reste long et gros dans une sorte d’érection molle.

Philippe est allongé. Il pose sa main sur ma cuisse. Je fais de même. On somnole.
Les cigales chantent. L’air est chaud et sent la garrigue. Il court sur nos corps nus, fait frémir nos poils pubiens, rafraîchi nos testicules, réchauffe nos pénis qui ne cessent de se détendre leur donnant une belle taille.
J’ouvre mes yeux, je regarde le ciel bleu pétant à travers mes lunettes de soleil.

Je me redresse, saisi la bouteille et bois une longue gorgée d’eau.
Je prends une cigarette, l’allume et me lève et m’avance en direction de la plage.

Quelques gens passent.
Des canoës kayak descendent les gorges.
Le soleil cogne sur les parois de la falaise rocheuse.

Envie de rencontrer un mec ? Cliquez ici

‘Eh ! Alex, comment vas-tu ?’
Je tourne la tête ‘Olivier, comment vas-tu ?’
C’est Olivier, un pote des années précédentes. On venait souvent ensemble à la plage naturiste.
On se fait la bise.
‘Ben je vais bien’ me dit-il. Il mate ma queue.
‘Qu’est-ce que tu fais là, je suis content de te voir’
‘Je suis revenu sur le lieu des vacances de mon adolescence, un retour au source’
‘Ben tu vois, moi aussi. Je suis là depuis début Juillet. Viens, je suis avec un pote, Philippe’
Il me suit.
‘Olivier, je te présente Philippe, Philippe, Olivier’
‘Installe toi, mets-toi à l’aise’
Il étale sa serviette, enlève ses baskets et descend son short.
Son sexe surgit de son short.
‘Putain !’ Me dis-je en le matant ‘Quelle bite il a, ce n’était pas comme ça il y a quelque années’.
‘Il a de belles couilles pendantes en plus, poilues, rapport taille bite couilles bien proportionné, il est bien membré, il en a une grosse !’
‘Et en plus il a grandi, s’est développé physiquement, toujours son sourire aussi enjôleur avec sa belle petite gueule, putain je me le ferai bien’.
Mon regard croise celui de Philippe… regard complice, on se sourit, on a la même idée.

beaux-gosses-gay-clubjimmy-291216-23

Olivier s’allonge sur sa serviette.
On discute se rappelant du passé, on partage des informations sur les copains et copines de notre prime adolescence. C’est sympa.
Tout en l’écoutant Philippe se lève pour se mettre de la crème solaire.
‘Tu veux un peu de crème solaire’ lui propose-t-il.
‘Oh oui je veux bien’. Olivier se lève.
‘Attends je vais t’aider’ lui dis-je.
Philippe me passe la crème après en avoir étalé sur le corps d’Olivier.
J’en étale sur ses jambes…. Je masse ses cuisses sans toucher ses parties génitales, bien que sa bite se trouve à portée de ma bouche.
Je descends le long de ses jambes jusqu’à ses pieds, les lui masse, tire dessus pour le détendre. Il apprécie.
Son sexe grossit.
Je remonte vers ses cuisses, face à lui.
Philippe lui masse la poitrine, les tétons, remonte vers les épaules, le cou puis redescend le long des bras puis vers le ventre, joue avec son nombril, puis s’approche de son pubis. Il caresse ses poils et enfin effleure son pénis qui ne manque pas d’augmenter de volume.

J’effleure à mon tour ses testicules puis les masse. Philippe a la bite d’olivier dans la main. Elle est grosse, il bande dure. Il le masturbe.
Je lui lèche les couilles tandis que Philippe lui bouffe le gland. Je remonte le long de sa verge pour croiser les lèvres et la langue de Philippe sur la bite d’Olivier.
Il est aux anges, son corps se raidit de plaisir, sa queue est turgescente.
Olivier s’agrippe à une branche haute. Son corps est à nous.
Je lui gobe le testicule droit tandis que Philippe gobe le gauche.
Puis Philippe lui suce le gland et je lui branle la verge.
Moi-même je bande, Philippe aussi.
‘Encule moi Alex, mets ta grosse bite dans mon cul’ me dit Olivier.

J’ouvre le sac, attrape un préservatif que j’enfile sur mon sexe.
Olivier se met à quatre pattes pour que je le prenne en levrette.
Philippe s’allonge pour être en-dessous. Il continue à le sucer.
Olivier a un beau petit cul poilu.
Je frotte ma queue le long de sa raie.
Philippe me chope les couilles pour me les masser afin de me mettre en condition maximale.
J’introduis mon gland dans son anus, le sort, le rentre, le sort, le rentre et ainsi de suite pour bien lui dilater l’anus.
Enfin toute ma queue l’enfile. Elle sort puis rentre et ainsi de suite.
‘Ah putain, qu’est-ce qu’elle est grosse ta bite, c’est bon…!’
Philippe lui suce toujours la bite, caresse ses testicules pendantes qui balancent à chaque coup de butoir de ma queue.
Il prend dans sa main nos 2 paires de couilles pour les masser.
On bande tous les deux très fort.
Je sens l’anus d’Olivier se resserrait sur mon phallus. Le plaisir monte.
Olivier éjacule, son anus se contracte à chaque jet de sperme qu’il envoie dans la bouche de Philippe ce qui provoque des contractions de son anus me branlant encore plus la verge. Philippe me presse les couilles ce qui augmente mon excitation. Ma queue est énorme. Elle me fait presque mal.
J’éjacule à mon tour longuement, plusieurs jets. Au moins huit.
J’halète, quel orgasme !
On reprend tous notre souffle. Philippe s’essuie la bouche.

beaux-gosses-gay-clubjimmy-281216-17

Je sors ma queue de l’anus d’Olivier.
Le préservatif a craqué. Je retrouve juste un anneau de latex sur la base de ma bite. J’aurai dû acheter des tailles XL.
Mon sperme coule de l’anus d’Olivier. Je lui remets mon majeur dans ses fesses ce qui l’aide à redescendre doucement.

Philippe est debout devant nous. Sa queue est grosse, très raide, une grosse érection.
On se regarde Olivier et moi.
‘On se fait sa bite’ lui dis-je.
‘On y va’
On s’approche de Philippe, on le plaque au sol sur le dos.
On lui écarte les jambes. Olivier lui lèche ses belles couilles bien rasées. Je lui suce la bite. Son gland est gros et chaud. Philippe se cambre de plaisir.
Je croise les lèvres d’Olivier sur la bite de Philippe. Nos langues s’entremêlent puis lui lèchent sa bite et les couilles.
Philippe monte. Il est tellement excité de la partie de sexe précédente.
On remonte vers son gland, on est à deux à le sucer.
Philippe éjacule.
J’introduis son gland dans ma bouche pour récolter sa semence. Il éjacule de plus belle. J’avale. J’aime sa queue. Il le sent.
J’aspire son sperme complètement.
Olivier nous regarde en se masturbant.
‘Ouah ! belle complicité’ nous dit-il
On se regarde, les yeux hagards.

Découvrez également notre site pour découvrir nos vidéos hot : Club Jimmy Gay X

‘On va se baigner ?’ Dis-je.
On court dans la rivière. On nage. On se rafraîchit. On reprend nos esprits.
On reste au bord de la rivière, nos bites dans l’eau.
‘Ouah, vous êtes des cinglés de la bite tous les deux’ nous dit Olivier.
‘Je n’ai jamais eu autant de plaisir avec des mecs.’
‘Ben on aime tous les deux la bite. Et puis bienvenu au club’ réponds Philippe.
Olivier continue ‘Comment tu m’as enculé Alex et toi Philippe comment tu m’as sucé et massé les couilles. Trop bon…’
‘Ben on est content que tu aies aimé’ dit Philippe.
Olivier continue ‘Tu sais Alex quand on venait à cette plage-ci tous les deux, le nombre de fois que je matais ton sexe. La taille de ta queue m’impressionnait. Ce n’est que quelque années plus tard que j’ai eu enfin le plaisir d’avoir un gros sexe comme toi.’
‘Le nombre de fois que je me suis masturbé en pensant à toi’, lui dis-je
‘Une fois tu t’étais endormi sur la plage. J’ai caressé ton sexe puis tes couilles. Ta bite est devenue grosse. Je t’ai sucé le gland que quelques secondes. Tu as réagi et tu t’es réveillé. Je m’étais précipitamment retourné. Tu t’es mis sur le ventre, gêné, en me disant : ‘Putain je bande, excuse-moi’. Tu parles c’était moi qui t’avais mis la bite dans cet état.’
‘P’tite salope’ lui dis-je.
‘J’ai un pote black. Il a la même bite que toi Alex, aussi grosse, mais noir, même son gland. Ça vous dit ?’
‘Il est comment physiquement ?’ demande Philippe.
‘Comme Alex, mais en black. Beau gosse, beau cul, belle gueule, grosse bite, si tu vois ce que je veux dire’
‘Humm je vois très bien’ répond Philippe, l’œil lubrique. On se regarde avec complicité.

beaux-gosses-gay-clubjimmy-271216-20

On sort de l’eau.
On se sèche puis on se remet de la crème solaire.
Nous nous allongeons sur nos serviettes.

‘Tu nous le présente quand ton pote black ?’ demande Philippe
‘Ben demain, je crois qu’il est là’.
‘Et il s’appelle comment ?’, je lui demande.
‘Florien’ répond Olivier.
‘Humm, une belle queue de black…. J’attends avec impatience’ Dis-je.
‘Moi aussi’ Répond Philippe.
‘Ma queue te suffit plus’ Lui dis-je.
‘Si mais un black and white n’est pas pour me déplaire’
‘Petite salope, tu vas nous les sucer en même temps’ Je lui réponds.
‘humm avec plaisir’ réponds Philippe.
‘Et moi je vous enculerai pendant ce temps-là’ dit Olivier.
‘Avec plaisir’.
Olivier passa l’après-midi avec nous.
Il resta avec nous le soir.
Nous nous couchâmes ensemble, à trois dans la même tente… nus bien sûr.
Devinez ce qui s’est passé…

Vidéo Gay (Interdit aux moins de 18 ans)

Article publié pour la première fois le 25/12/2016

Catégories
GayHistoires Gay
Pas de commentaire

Laissez un commentaire

*

*

  • Entre les vampires (assoiffés de sang), les piranhas (géants), les aliens (belliqueux) et les monstres (effrayants), il y en a pour toutes les phobies… ...
  • Installé au sein du Palais de Tokyo, Monsieur Bleu propose une cuisine de brasserie chic dans une ambiance art déco. ...
  • Un titre composé par Julien Clerc, un clip réalisé par Julien Doré. C’est un casting quatre étoiles qu’a réussi à réunir le singulier chanteur Alex Beaupain pour « Coule...
  • « Trop c’est trop ! » Bernie Sanders vient de créer un nouveau mouvement aux États-Unis : Our Revolution.   Bonus On a choisi pour vous...

VOUS AIMEREZ AUSSI

Ne manquez plus aucune info gay
et devenez VIP du Club Jimmy
Votre email ne sera jamais communiqué à des tiers
Ne plus me montrer