Six mille petits tabourets en bois alignés, une tour de vélos géante, une cellule de prison reconstituée : la plus grande exposition jamais consacrée à Ai Weiwei a eu lieu à Berlin, avec un grand absent, l’artiste et dissident qui n’a pas le droit de quitter la Chine.

L’artiste chinois Ai Weiwei a récemment exposé son projet impressionnant « Evidence » au musée Martin-Gropius-Bau à Berlin. L’exposition s’étend sur 3000 mètres carré et 18 pièces. L’installation centrale appelée « Stools » contient 6000 tabourets en bois trouvés un peu partout dans zones rurales chinoises.

Plus de culture !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez acucune info gay

et recevez immédiatement un cadeau !

Vous aimerez aussi

Histoire gay : Sur une aire d’autoroute

Histoire gay : Nous sommes tous les deux trentenaires, mariés depuis 7 ans. Moi bisexuel peu assumé mais une libido débordante, elle bisexuelle résignée hétéro, mais une libido inexistante depuis 6 mois.

Histoire gay – Les policiers du bonheur

Voici une histoire de policiers, racontée par Thomas qui a 22 ans, châtain, yeux bleus, plutôt grand et bien bâti. 

Histoire gay – Le jeune homme de la piscine

Comme toutes les semaines je viens effectuer ma séance natation à la piscine olympique.

Histoire gay – Le prestataire coquin

Lorsque le boss nous a annoncé qu’un prestataire externe allait nous rejoindre…

Histoire gay – Mon job d’été

Au moment où cela s’est passé, j’avais dix-huit ans et je pense que j’ai vécu une expérience qui a sans doute conditionné ma manière d’aimer le sexe