Du Watergate à Donald Trump: enquêtes sur les dessous et les ressorts du pouvoir

Robert Woodward, dit Bob Woodward, est connu dans le monde entier pour avoir, avec son confrère Carl Bernstein, contribué à faire tomber Richard Nixon en révélant le scandale du Watergate.

Il a depuis écrit ou co-écrit 18 livres, a inspiré de nombreux journalistes par son exemple et ses masterclass, a écrit aussi bien sur Richard Nixon, George W. Bush ou Donald Trump que sur Bill Clinton ou Barack Obama. Bob Woodward a aussi écrit sur la CIA ou les dessous des guerres en Irak, avec à chaque fois en tête une question: Qui dirige vraiment?

Bob Woodward révèle les coulisses, les dessous du pouvoir, suscite les confidences en haut lieu, a souvent eu accès aux documents les plus secrets. Robert Gates, ancien directeur de la CIA et ancien secrétaire à la défense, a dit un jour regretter de ne pas l’avoir recruté au sein de l’agence de renseignement, pour sa “capacité unique à faire parler les gens sur des sujets qu’ils n’auraient jamais racontés autrement“.

Une longue carrière au Washington Post et des enquêtes au long cours

Bob Woodward a aujourd’hui 75 ans. A l’origine, il ne pensait pas être journaliste. Diplômé de l’université de Yale en histoire et en littérature, il a d’abord entamé une carrière militaire dans la marine. En 1970, il postule au Washington Post, n’est pas embauché après un essai de 15 jours. Il réitère en 1971 et est cette fois recruté. C’est pour le Washington Post qu’avec Carl Bernstein, il enquête sur le Watergate.

Pendant des mois, les articles, les révélations s’enchaînent- alimentés par un mystérieux informateur surnommé Deep Throat, gorge profonde- et entraînent l’ouverture d’une enquête sénatoriale. Elle aboutira à la démission de Nixon.

En Robert Redford à l’écran

Bob Woodward et Carl Bernstein tireront de leur enquête un livre: “Watergate: Les hommes du président”. Le livre sera adapté au cinéma, avec Dustin Hoffman en Carl Bernstein et Robert Redford en Bob Woodward. L’acteur appelait très souvent le journaliste pour lui demander des précisions et des conseils.

Respect des sources et validation des informations

L’identité de “Deep Throat” est restée secrète pendant 35 ans, jusqu’à ce que l’informateur des journalistes, Mark Felt, ex numéro deux du FBI, la révèle lui-même, à 91 ans.

Pour Bob Woodward, la chose la plus importante dans le journalisme est la validation des informations, prendre le temps, multiplier les sources, les recouper. “Chacun, dit il, a sa propre version de la vérité. Personne ne vous donne l’histoire en entier. Mais il y a les faits. Qu’il faut aller chercher. Vérifier. Et contre-vérifier. Savoir se taire et écouter. Car c’est dans le silence qu’on capture la vérité.

 

Hotcast 728-3
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Ne manquez acucune info gay

et recevez immédiatement un cadeau !

Vous aimerez aussi

Un artiste gay qui a combattu les nazis

Willem Arondeus était un peintre néerlandais ouvertement gay qui a bravement résisté aux nazis lorsque ces derniers occupaient les Pays-Bas.

Mai 68 a changé notre vie mais comment?

Huit semaines de révolte étudiante, de barricades, d’échauffourées entre la population et la police qui vont faire trembler la France !

Des mannequins grande taille défilent au Trocadéro

Mannequins grandes tailles et “femmes de tous les jours” ont participé à la deuxième édition du défilé “body positive”

Tempero, un bistrot aux accents brésiliens

À deux pas de la bibliothèque François Mitterrand, la plus brésilienne des cheffes parisiennes a ouvert une table vraiment formidable.

Une majorité de français favorables à la PMA

Selon un sondage Ipsos, 75% des français.es seraient favorables à l’ouverture de la PMA.