CultureGay

Documentaire – Les travestis pleurent aussi

Vues

Un portrait d’un individu hors du commun, qui se bat pour la justice et la tolérance.

 

Paris. Dans une petite impasse près de la Place de Clichy, se dressent face à face deux hôtels glauques comme tant d’autres dans ce quartier. Derrière ces façades anonymes, se cachent les vies marginales de plusieurs transsexuels d’origine équatorienne qui se prostituent au bois de Boulogne: tous ont fui la crise économique dans leur pays ainsi que l’intolérance et l’homophobie qui y règnent.

Parmi eux, « Mujeron », la grande femme en espagnol, un ex boxeur professionnel qui a dû choisir la prostitution et une vie aux marges de la société comme seul moyen pour aider sa famille restée au pays. Mais aussi « Romina », qui semblent avoir réalisé son rêve : un corps de femme, une vie de femme au foyer, un petit appartement et de l’argent. Deux vies parallèles et opposées, mais qui finissent par s’unir dans un même destin tragique.

Angel Mujeron décide de retourner à Guayaquil, en Équateur, pour rendre visite à sa famille qu’il n’a pas revue depuis cinq ans. Le film retrace ce voyage de deux mois, une immersion en profondeur dans un univers complexe et difficilement accessible.

Prix du meilleur documentaire au HBO – New York Latino Film Festival 2008
Prix du public – Roma Doc Festival 2007

Réalisateur : Sebastiano d’Ayala Valva
Genre : Documentaire Faits de société
Pays : France
Version : VOSTFR

 

Découvrez également notre site pour découvrir nos vidéos hot : Club Jimmy Gay X

Laisser un commentaire

Ne manquez plus aucune info gay
et devenez VIP du Club Jimmy
Votre email ne sera jamais communiqué à des tiers
Ne plus me montrer