0
Hotcast 728-2

Il est originaire du Sud-Ouest et vit à Paris. Antoine , alias « Antblino » sur Instagram, est enseignant dans la vie de tous les jours.

L’été dernier, alors qu’il restait pour la première fois tout l’été dans la capitale, il a décidé de tuer le temps en dessinant.

Assez actif sur Instagram et maîtrisant l’art du cadre et du selfie, ce sexy trentenaire a commencé à publier ses créations. Des garçons, joliment bâtis, en quête de rencontres. Les dessins se mélangent au réel dans un style home made très craquant.

A travers les croquis s’exprime une relative solitude, la beauté des mâles virils, le rêve permanent d’une rencontre, le plaisir des parenthèses sexuelles éphémères, la douceur fantasmée du couple.

Cliquez sur les images pour découvrir le travail de Antblino

Ce passe temps a fini par devenir une véritable passion pour Antblino qui est ravi des réactions enthousiastes des internautes mais aussi de ses collègues et amis qui suivent avec malice son compte et ne se privent pas pour lui faire part de leurs beaux mecs préférés.

Antoine nous en dit un peu plus sur sa façon de créer : « Je dessine en fonction de l’inspiration qui germe dans ma tête (une idée de mise en scène, un lieu, un style de mec…). Cela ne doit pas être une contrainte alors je fais selon les opportunités. Du coup, j’ai mis en scène dans la rue des dessins que j’avais prévus de faire en intérieur. Cela explique que parfois, des garçons en t-shirt sont dans le froid ! 

 

 

Si je le pouvais, je ne passerais pas mes dessins au stylo noir. Mais pour la photo, c’est nécessaire. Et parfois, la mine du stylo est trop large et gâche le dessin original…Je laisse mes dessins en noir et blanc car le coloriage au feutre ne me plaît pas beaucoup. Et c’est mieux ainsi car ça renforce le décalage entre le dessin et la réalité.

Enfin, la visibilité des doigts est aussi volontaire pour le côté artisanal, zéro Photoshop. Bref, un crayon, un stylo, du papier et des ciseaux et c’est parti pour une photo !! »

Son inspiration, il la puise dans l’esthétique des années 60 et 70 et confie être très fan du style de Tom of Finland et de l’imagerie des revues homosexuelles de ces années-là. Mais être un amoureux du vintage ne l’empêche pas de s’ancrer dans l’actualité comme quand il s’amuse à mettre en scène un couple de garçons en plein ébat devant une personnalité tristement connue de La Manif pour Tous.

Passionné et modeste, Antblino aimerait encore s’améliorer et se diversifier : « Pour le style, je sais que c’est stéréotypé. C’est juste que c’est plus facile pour moi de dessiner des corps musclés (pourtant pas mon style de mec !) Je suis conscient que mes gribouillages ont des défauts et des ratés (trait oublié, anatomie aléatoire…) mais je les aime bien comme ça. Car par principe ça ne doit pas me prendre plus de 10 minutes (découpage compris!!!). D’ailleurs, pour pouvoir les tenir d’une main, je suis obligé de les coller sur du carton afin de les rigidifier. L’autre côté de mes dessins, c’est donc du carton d’emballages de plats cuisinés ! »

Avec ce talent, cet enthousiasme et le charme qui émane de ses selfies, nul doute qu’Antoine fait rêver bon nombre d’usagers d’Instagram qui ne seraient pas contre reproduire en vrai ce que montrent ses dessins.

Le compte Instagram de Antblino

Avec popandfilms

 

La terre sans la lune

Article précédent

Beau gosse – Tucker Des Lauriers

Article Suivant

Vous aimerez aussi

Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Plus dans Gay